Au fil du Blog

Coquillages et crustacés En février 2021 nous avions laissé Robert et Yves dans le bunker hyper sécurisé sous le Ministère cherchant un stratagème pour expliquer la panne du dernier confinement. ( cf Bons baisers de Russie ). Retrouvons nos deux joyeux drilles en cette période estivale, toujours (...)

Allez hop au bistrot de la cale ! La Bretagne fait partie de ces régions réputées pour sa gastronomie à base de beurre salé ( le seul qui mérite l’appellation beurre. Il faut arrêter avec ce truc sans sel qui ressemble plus à une crème hydratante aromatisée au gras qu’à un subtil exhausteur de plaisir (...)

Quand on est mélomane, c’est pour la vie et dans tous les moments de la vie. Sous la douche, en passant l’aspirateur, en voiture… Bref comme le chantait Michel, on fait tout en chantant. Mais même quand on est mélomane, on n’est pas forcément une Montserrat Caballé toute en puissance et délicatesse, (...)

Hier chouette balade sur un chemin de halage avec mon fauve poilu ( celui qui aime sauter dans l’eau en oubliant que je suis de l’autre côté de la laisse ). J’en ai profité pour appliquer les conseils d’une chouette collègue pour éviter la possibilité de me gratter les chevilles sans me pencher. (...)

Que l’on soit en vacances ou pas, il y a des corvées auxquelles on ne peut échapper. Et Calamity, elle a une chouette corvée quotidienne : sortir le fauve sanguinaire, savant mélange entre la bête de Gévaudan et le chien des Baskerville. La bestiole qui malgré un âge déjà respectable a décidé de (...)

Tour de France

Depuis quelques jours Calamity (après le gremlin, la commerciale Air France et la Dame boyau, celle qui ronfle et qui se vide, comme dirait Jacquot, on avait le bruit et l’odeur) a une nouvelle coloc. Mais la nouvelle coloc, elle est au top, on pourrait presque faire la fête et picoler, mais les (...)

Après son séjour paradisiaque aux urgences, Calamity s’est retrouvée dans un service spécialisé en neurologie, il paraît qu’ils veulent aller fouiller dans sa tête. Ils ne sont pas sortis du sable, les gars. Et dans ce service, on se retrouve en coloc. Dans mes souvenirs, la coloc c’est le truc super (...)

Un jour, un mec avait écrit « c’est beau une ville la nuit ». Et ce matin, Calamity pourrait écrire, c’est beau un hôpital la nuit. Pourtant quand elle était arrivée en ambulance ce matin-là, encore une fois terrassée par des impulsions électriques dans le visage, elle n’en menait pas large. Ces décharges (...)

Dans un voyage en absurdie, que je fais lorsque je m’ennuie… Ce matin Droppy arrive, comme à son habitude, les épaules rentrées et le sourire en berne. Comme à son habitude, il veut me raconter son week-end ou sa récréation, mais contrairement à mon habitude je coupe court pour éviter un m long (...)

Pour avoir déjà vanté les mérites de l’inventeur de Pronote, il aurait été injuste de ne pas tresser la même couronne de laurier au gaillard, heureux créateur de la plateforme Pix. La plateforme Pix est une nouveauté qui selon les termes officiels est le service public en ligne de référence pour (...)

Il y a quelques années, l’atelier de réparateurs d’ailes a accueilli une grenade. Pas le fruit sucré à la peau douce, qui serait plus un médicament qu’un fruit selon les médecins adeptes de médecines exotiques, mais je les laisse à leurs suppositions. Non, notre grenade à nous, c’était plutôt la version (...)

Bons baisers de Russie Un matin de février 2021 dans un bunker hyper sécurisé sous le ministère de l’Éducation Nationale…Tic, tic shlack, tac, shkling - Dis donc Robert ? Tu as vu ? Ça commence à sentir mauvais cette histoire de confinement, tu ne crois pas qu’il faudrait qu’on fasse un truc pour (...)

Le feu ça brûle et l’eau ça mouille…Ces paroles d’un tube des années 90, d’une profondeur qui pourrait rivaliser avec celle de la fosse des Mariannes, sont venues titiller mes neurones en ce début d’année avec les 6es. Un groupe ô combien sympathique, mais peu enclin à descendre dans le puits de sciences (...)

Les 3es comme tout bon 3e qui se respecte, doivent suivre un programme d’histoire qui commence tous les ans par la mort de l’emplumé de Sarajévo et les joyeuses soirées dans les tranchées. C’est quand même fantastique d’accueillir des ados en pleine puissance, les pieds encore recouverts du sable de (...)

Docteur Michou Depuis quelques jours, Calamity n’est pas en grande forme. Des douleurs qui lui vrillent le moral, l’empêchent de dormir et lui donnent régulièrement des envies de jouer du Smith et Wesson 44 magnum dès qu’un bruit dépasse la seule valeur acceptable pour ses oreilles. C’est à dire le (...)

La rentrée c’est un mot qui rime avec nouveauté, tongs rangées, mais surtout tous masqués et gel à volonté. Et ce qui chez Madame Claude serait la recette d’une soirée réussie, devient dans un collège bien moins fun et surtout moins résille. Quand les 3es sont entrés dans la classe, après l’agitation (...)

Exercice polyarticulaire de musculation A la sortie du confinement, les cueilleurs de fraises ont appris que se regrouper à 10 sous une serre de Plougastel, c’était dangereux et interdit mais que mélanger 600 gaillards adeptes de la distanciation sociale à géométrie variable ça passait fastoche, (...)

Where is Bryan ? Pour une fois ce ne sont pas mes pious pious.. Mais ceux de la copine, prof d’anglais en ordinaire Un matin ordinaire dans une 4e ordinaire. Un cours d’anglais comme tous les autres, où l’on cherche Bryan, in the kitchen. Et quand on finit par le trouver, il faut coller les (...)

Quand Pithiviers, de la septième compagnie, fait le malin dans le train en prétendant connaître le fonctionnement de la locomotive, le seul truc qui marche c’est le bouton pompeusement appelé « Touche pas à ça p’tit con ! ». Dans une période pompeusement appelée « déconfinement et retour au collège », le (...)

Quand on confine, on a parfois des trucs sympas à faire, comme envoyer des fichiers dans des formats que l’on ne connaissait pas une semaine avant, ou modifier d’autres fichiers grâce à des logiciels ultra secrets obtenus sur le darknet contre la promesse d’un rein pas trop abîmé dans quelques (...)

Ce matin les 3es sont de retour après 2 semaines de stage en entreprise et donc fatalement de retour en classe. Il va falloir reprendre les fondamentaux, qui sont pour commencer rester assis sur une chaise pendant au moins 50 minutes sans s’endormir. Parce qu’il faut bien se l’avouer c’est quand (...)

Un retour de vacances, c’est toujours un peu comme retrouver un vieux bonbon collé au fond d’une poche. Ça n’est pas super bon mais on se rappelle que quand il n’est pas recouvert de poils et de poussière, c’est quand même vachement agréable sous la langue. Je dois malgré tout faire vous faire un aveu, (...)

Préparer un voyage scolaire, c’est toujours une épreuve. Entre les lourdeurs administratives ( remplir la fiche navette bleue IA29 393 ZNZ le matin à jeun, en 3 exemplaires, la fiche rose IA29 245 KJO qui devra être signée un soir de pleine lune avec un stylo en argent ), les réunions avec les (...)

Ahhh le jour de la rentrée, toujours de bons moments. On se raconte les petites histoires des vacances, ce que l’on a fait. En gros les grasses matinées et les journées devant les écrans. Mais parfois au détour d’une série Netflix, on peut tomber sur une pépite. C’est au tour de Choupinouich, il nous (...)

Les recherches de stages pour nos petits c’est toujours un peu comme traverser le Rubicon un jour d’orage, pas facile mais possible. Alors quand arrive le tour de Manu, c’est carrément la traversée Ile de Sein – New York sans maillot et sans bouée. Parce que Manu il a un rêve, un vrai rêve de Manu. (...)

Qu’y a-t-il de moins carré qu’un cours de chimie ? Facile, un cours de chimie avec les 3e. Je sentais que ça partait bien. Il était tôt le matin, l’heure où leurs neurones et les miens ne sont pas encore au taquet. La preuve dans le couloir, désert, je n’ai pas pensé à appuyer sur l’interrupteur et (...)

Il y a quelques jours encore, je ne connaissais pas ce mot ( Ne faîtes pas les malins parce que je suis sûre que vous non plus ). Mais après cette nouvelle journée, je pourrais peut être devenir paraskévidékatriaphobe. Comme tous les matins, j’inscris la date au tableau, vendredi 13 décembre. Je me (...)

Aujourd’hui c’était la dernière séance sur la Révolution Française. La dernière séance c’est celle du plaisir sadique, celle où l’on annonce l’évaluation pour la prochaine heure. Mais à ce moment-là on peut réellement se poser la question de savoir s’il s’agit de sadisme ou masochisme, voire du sado-masochisme. (...)

Vous vous rappelez de Choupinouich ? On l’avait laissé sans costume ni bonbons sur le ferry quelque part entre Halloween et l’arrivée du grand barbu. Mais depuis Choupinouich est de retour au collège, ce haut lieu du savoir, où les connaissances ruissellent. Et je dis bien « ruissellent » parce que (...)

En métaphysique il est entendu que des questions peuvent ne pas avoir de réponses mais on ne doit pas s’interdire de les poser, comme en philosophie. Seulement parfois la question est au-delà de la métaphysique, au-delà de la philosophie. Et là il est facile de plonger dans un abîme de réflexion, qui (...)

Hier c’était lundi et Droppy était absent. Il faut le reconnaître ce n’est pas facile le lundi matin, on n’est jamais à l’abri d’un accident de poulet-frites mal digéré ou des ratés dans le moteur consécutifs à un gigot-flageolets trop cuit. Mais comme notre chère Éducation Nationale nous a fourni un (...)

La journée avait commencé sous les meilleurs auspices à 8 h. Les évènements de l’année 1789, leur classement, leur description m’avait rapproché de l’orgasme pédagogique. L’orgasme pédagogique pour un enseignant c’est un moment magique, la probable intervention divine du Dieu de l’Éducation Nationale…Les (...)

Mais d’aventures en aventures.. Lalala ♫ Aujourd’hui Serge Lama m’accompagne, depuis mon rendez vous parental et matinal, parce qu’un rendez vous parental c’est toujours une aventure, l’aventure au coin de la porte vous tend les bras, comme une vieille copine, qui le vendredi soir vous tend le verre (...)

Réparateur d’ailes en SEGPA est mon métier ! Depuis 4 ans maintenant je répare des ailes, des petites et des grandes, des ailes que j’aurai pu casser moi-même sans le savoir quand j’étais dans mon CM2, maîtresse-directrice surbookée. Mais un jour j’ai eu envie de changer d’air, parce qu’anticiper la (...)

Cette première année avec les 5es est assez sportive. Un groupe sympathique mais assez agité et bavard mais aujourd’hui j’ai bien cru que j’allais renoncer à ma mission après seulement quelques jours. Depuis la rentrée on travaille sur la nature des mots ( le truc pénible mais qui permet de découvrir (...)