Au fil du Blog

Bons baisers de Russie Un matin de février 2021 dans un bunker hyper sécurisé sous le ministère de l’Éducation Nationale…Tic, tic shlack, tac, shkling - Dis donc Robert ? Tu as vu ? Ça commence à sentir mauvais cette histoire de confinement, tu ne crois pas qu’il faudrait qu’on fasse un truc pour (...)

Le feu ça brûle et l’eau ça mouille…Ces paroles d’un tube des années 90, d’une profondeur qui pourrait rivaliser avec celle de la fosse des Mariannes, sont venues titiller mes neurones en ce début d’année avec les 6es. Un groupe ô combien sympathique, mais peu enclin à descendre dans le puits de sciences (...)

Les 3es comme tout bon 3e qui se respecte, doivent suivre un programme d’histoire qui commence tous les ans par la mort de l’emplumé de Sarajévo et les joyeuses soirées dans les tranchées. C’est quand même fantastique d’accueillir des ados en pleine puissance, les pieds encore recouverts du sable de (...)

Docteur Michou Depuis quelques jours, Calamity n’est pas en grande forme. Des douleurs qui lui vrillent le moral, l’empêchent de dormir et lui donnent régulièrement des envies de jouer du Smith et Wesson 44 magnum dès qu’un bruit dépasse la seule valeur acceptable pour ses oreilles. C’est à dire le (...)

La rentrée c’est un mot qui rime avec nouveauté, tongs rangées, mais surtout tous masqués et gel à volonté. Et ce qui chez Madame Claude serait la recette d’une soirée réussie, devient dans un collège bien moins fun et surtout moins résille. Quand les 3es sont entrés dans la classe, après l’agitation (...)

Exercice polyarticulaire de musculation A la sortie du confinement, les cueilleurs de fraises ont appris que se regrouper à 10 sous une serre de Plougastel, c’était dangereux et interdit mais que mélanger 600 gaillards adeptes de la distanciation sociale à géométrie variable ça passait fastoche, (...)

Where is Bryan ? Pour une fois ce ne sont pas mes pious pious.. Mais ceux de la copine, prof d’anglais en ordinaire Un matin ordinaire dans une 4e ordinaire. Un cours d’anglais comme tous les autres, où l’on cherche Bryan, in the kitchen. Et quand on finit par le trouver, il faut coller les (...)

Quand Pithiviers, de la septième compagnie, fait le malin dans le train en prétendant connaître le fonctionnement de la locomotive, le seul truc qui marche c’est le bouton pompeusement appelé « Touche pas à ça p’tit con ! ». Dans une période pompeusement appelée « déconfinement et retour au collège », le (...)

Quand on confine, on a parfois des trucs sympas à faire, comme envoyer des fichiers dans des formats que l’on ne connaissait pas une semaine avant, ou modifier d’autres fichiers grâce à des logiciels ultra secrets obtenus sur le darknet contre la promesse d’un rein pas trop abîmé dans quelques (...)

Ce matin les 3es sont de retour après 2 semaines de stage en entreprise et donc fatalement de retour en classe. Il va falloir reprendre les fondamentaux, qui sont pour commencer rester assis sur une chaise pendant au moins 50 minutes sans s’endormir. Parce qu’il faut bien se l’avouer c’est quand (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | Tout afficher